Création gratuite et simple

Créer un site Internet pro

De l'im

Quelques idées théoriques  de Robert Féger

 

Au sujet de l'expression:

 

- S'exprimer, c'est permettre la décharge des tensions dans l'immédiat.  C'est extérioriser l'émotion qui devient moment de catharsis. 

 

- S'exprimer, c'est mettre en dehors, projeter hors de soi ce qui vient de l'intérieur. Cela n'a rien à voir avec la créativité, dans le sens où l'expression la précède.

 

- S'exprimer, c'est aussi se libérer, dans un jeu d'échanges de la psyché dans un espace-temps.

 

- S'exprimer, c'est tenter une restauration d'une identité et d'une intégrité psychique.

 

- S'exprimer , c'est  permettre une extériorisation des conflits psychiques.

 

- S"exprimer, c'est manifester spontanément son ressenti et les élans de tout son être.

 


Au sujet de l'atelier d'expression:


- À l'entrée, des feuilles de papier blanc de différentes dimensions sont disposées.


- Composée de nombreux gobelets aux couleurs chatoyantes, la table-palette est au centre de l'atelier.

Elle rythme les va-et-vient des enfants.


- Chaque enfant est libre de choisir les couleurs qu'il veut, de peindre comme il l'entend.


- La créativité et l'effet thérapeutique ne sont pas recherchés, même si parfois ils se font sentir, émergent. 

 

- Lors de l'atelier d'expression, la réalisation d'une peinture peut conduire l'enfant vers une forme de narcissisation de ce qu'il est. Aussi, l'importance accordée à sa production demeure-t-elle essentielle.

 

- L'atelier d'expression picturale se réalise  "en groupe".  Un groupe qui partage, qui dynamise les uns et les autres participants dans leurs réalisations picturales.  Cette dimension de la vie relationnelle  ne peut être mise à l'écart; elle organise, sollicite  le désir de peindre. 


- Lors de l'atelier pictural, l'adulte accompagne le travail des enfants, sans interpréter ses productions, sans leur donner un sens. Il se limite à donner quelques consignes d'ordre technique comme la tenue du pinceau. Il enclenche une dynamique qui permet un travail de symbolisation.

 

 

- L'essentiel de l'atelier, c'est d'être dans l'instant présent.  Et si l'oeuvre appartient à l'enfant, elle peut, s'il le veut, être révélée aux regards des autres.

 

- Dans ce sens, l'atelier  apparait comme un espace ouvert et peut donner lieu à des expositions ou des représentations d'ensemble des oeuvres réalisées.  

 

En résumé,


« Le plus profond désir de l'enfant est d'aller toujours plus loin dans l'expression de ce qu'il EST. Advenir ce à quoi il est appelé à advenir. L'expression, (par le dessin, le corps, le geste...), favorise la formulation d'idées ou d'images que l'enfant porte en lui, qu'il se fait de lui, des autres, du monde, du merveilleux. C'est aussi la formulation de ce qui l'interpelle, l'angoisse, le tenaille. L'expression extériorise sa vérité intérieure. Elle emprunte la voie de l'imaginaire, se lie à la vie émotionnelle, implique la force symbolique et devient langage. En s'exprimant, l'enfant manifeste spontanément son ressenti et les élans de tout son être. Il va de l'avant, se projette dans l'avenir et demeure dans une dynamique vivante. »